Marine Royale - 1ère GM    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

En 1842, la 1ère Section de la Chambre demande la suppression de la Marine Royale mettant en cause des frais trop élevés. Durant l’année 1844, la flotte est ramenée de quinze à sept unités, pour passé l’année suivante à cinq unités. En avril 1848, le brick Duc de Brabant est provisoirement désarmé ; mis quelques années plus tard à la disposition de la commission des mines sous-marines, il coulera dans l’Escaut en 1863. L'opposition se faisant de plus en plus fréquente contraint le Ministre des Affaires étrangères, Charles Rogier (1800 – 1885), dont dépend la Marine, d’annoncer que le pays renonce à avoir une marine militaire.

 

Le 11 avril 1862, la dénomination Marine Royale est remplacée par celle de Marine de l’Etat qui n’a plus rien de militaire. Seul le service des malles conservent la flamme de guerre. L’Administration de la Marine conservera néanmoins le caractère militaire jusqu'en 1876.

 

Quand en 1870, le conflit éclate entre la France et l’Allemagne, l’Armée belge est mobilisée et quelques officiers de marine sont rappelés à l’occasion de cette crise. En 1901, une décision est prise d’armer 4 chaloupes-canonnières et de basés ces dernières à Anvers. En 1910, un Service de défense côtière et fluviale est constitué et lorsque la Première guerre mondiale éclate les chaloupes-canonnières seront affectées à cette unité.  L'Armée belge n'est pas préparée à une guerre « maritime ». Durant le courant le conflit,  celle-ci essayera de remédier à ce problème en créant tout d’abord : les Annexes flottantes (1914 – 1917), le Dépôt des Equipages (1917 – 1919), le Détachement des torpilleurs et Marins (1919 – 1923), le Corps de torpilleurs et Marins (1923 – 1927). Après le silence des canons et dans un contexte international de détente et à la suite d’interpellations à la Chambre en ce qui concerne le budget militaire, la Belgique doit abandonner à nouveau sa marine militaire en mars 1927.

© 2016 marine-mra-klm.be