Les Algérines    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

En 1949, la Belgique adhère au Traité de l’Atlantique Nord et la Force Navale belge au programme Mutual Defense Assistance Program (MDAP). Les négociations entreprises avec le Royaume-Uni en vue de l’acquisition d’escorteurs-dragueurs de mines océaniques de type Algérine (M900 à 905) aboutissent avec l’arrivée du M900 Adrien de Gerlache, le 29 novembre 1949 (ex-HMS Liberty), en 1950 pour le M901 Georges Lecointe (ex-HMS Cadmus), en juillet 1951 pour le M902 J. Van Haverbeke (ex-HMS Ready), en août 1951 pour le M903 A.F. Dufour  (ex-HMS Fancy ), en janvier et février 1953 pour les algérines M905 Demoor (ex-HMS Rosario) et M904 Debrouwer (ex-HMS Spanker).

L’évolution quantitative de notre flotte, de 12 à 70 unités, entre 1945 et 1959, est surtout influencée par la mise en place de l’OTAN et par les opérations de déminage de la mer du Nord et des accès à l’Escaut. Le 2 mars 1950, S.A.R. le Prince Régent, à bord de l’algérine M901 Georges Lecointe présente officiellement le pavillon de la Force Navale. Depuis lors, ce pavillon est arboré par les navires et les établissements de la Marine belge. Les algérines resteront en service actif jusqu’en 1970.

© 2016 marine-mra-klm.be