J.E. Van Haverbeke (1812 - 1907)    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

Le jeune Van Haverbeke entame sa carrière maritime dès 1826 sur des navires marchands et entre, comme aspirant de 2ème classe, dans la Marine Royale le 20 août 1832; il embarque sur une canonnière et obtient le grade d'aspirant de 1ère classe la même année. En juin 1840, Van Haverbeke est affecté comme second sur la goélette Louise-Marie. La mission du navire est d’assurer la protection de nos pêcheurs dans les îles Shetland et Feroë. Nommé lieutenant de vaissseau de 2ème classe, en juillet 1843, Van Haverbeke reçoit le commandement de la canonnière n°7. En décembre 1845, il est à nouvelle fois affecté comme second mais à bord du brick Duc de Brabant qui, à son tour, va surveiller nos pêcheurs sur les côtes de la mer d'Islande. Le 3 mars 1847, il reçoit le commandement de la goélette Louise-Marie qui, le 17 décembre, largue les amarres vers la côte occidentale d'Afrique et le Rio Nuñez (Guinée – Bissau), afin de conclure un traité avec Lamina, chef suprême des Nalous, qui accorde à notre souverain deux rives du Rio Nuñez, depuis Rapass jusqu’à Victoria. Rentré le 14 mai 1848, il reprend la mer en décembre, pour le Rio Nuñez. C'est au cours de ce voyage que se produit l'affaire de Debokké, à savoir : à son arrivée il se heurte à l'opposition de Mayoré, rival du chef Lamina et il est obligé d'attaquer Debokké et d'y débarquer après un tir d'artillerie. Revenu de son équipée en juin 1849, il est placé dans la position de réserve en juillet et promu capitaine-lieutenant de vaisseau le 8 août de la même année. En juillet 1855, Van Haverbeke est nommé membre de la commission chargée d'étudier les questions relatives à la marine militaire, dont le comte de Flandre est le président d'honneur. En 1870, lors de la guerre franco-allemande, il est chargé à titre militaire de la direction supérieure des services de la Marine pour Anvers et l'Escaut. Van Haverbeke est nommé, en décembre 1876, inspecteur général de la Marine (fonction civile). En septembre 1877, il préside le comité permanent de la Marine. Il est admis à la retraite le 2 janvier 1879, après avoir servi au total pendant 60 ans, 6 mois et 28 jours dans la Marine.

© 2016 marine-mra-klm.be