Georges Ragaert, DSC (1920 - 2008)    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

Georges François Ragaert est né le 28 octobre 1920 à Zeebrugge. Agé de 19 ans en novembre 1939, il quitte sa maison en tant que skipper à bord du bateau de pêche « Lydie Suzanne (Z50) ». Ce jour là, il ne se réalise pas à quel point sa vie va prendre un tournant. Il entend la détresse d'un navire en difficulté au large des côtes de Blankenberge. Il change le cap et sauve l'équipage du chalutier belge, le « B4 » frappé par un obstacle sous l'eau. Pour cette action le jeune skipper Georges Ragaert reçoit la médaille « Carnegie Hero Fund » et la médaille civil de première classe pour actes de courage, de sacrifice de soi et de charité.

Après cela, le « Lydie Suzanne (Z50) », en mai 1940, fait le transfert de réfugiés belges en Angleterre. Le navire de pêche, avec 44 autres navires belges, est utilisé pour l'évacuation de Dunkerque de plus de 3460 soldats. Le skipper Georges Ragaert fait la navette et embarque des soldats pour les mener aux grands navires qui les attendent plus loin en mer. Puis il fait six fois le trajet de Ramsgate à Dunkerque, où il a évacué un total de 518 personnes.

Ragaert navigue vers le port du Havre, mais son bateau est attaqué par un avion allemand et manque de couler. Le navire est réparé et retourne, remorqué, vers son port d'attache de Zeebrugge. Georges s'enfuit de la Belgique à destination de l'Angleterre et il s'engage à la Royal Navy Section Belge, le 4 décembre 1940. Il fait partie du contingent belge de la deuxième promotion 1 23 dans le centre de formation HMS Royal Arthur à Skegness. Dans la Royal Navy Section Belge, le 15 avril 1941, il est commissionné au grade de « Leading Seaman ».

Le gouvernement britannique lui a attribue pour son héroïsme pendant l’évacuation de la « poche de Dunkerque » la « Distinguished Service Cross (DSC) ». Cette prestigieuse décoration lui sera remise, le 18 novembre 1941, par le Roi George VI lors d’une cérémonie à Buckingham Palace. Cette récompense est la troisième plus haute décoration militaire britannique décernée au personnel de la Marine en reconnaissance de leur « bravoure au cours d'opérations et d'actions contre l'ennemi ».

Le 1er mai 1942, il est commissionné Acting Petty Officer et un an plus tard, il est nommé dans cette qualité (1er mai 1943). L'examen de son livret militaire nous apprend qu'il a navigué sur différents dragueurs de mines: MMS 188 et MMS 77, dans la spécialité Gunnery Layering Rating (canonnier) et plus tard dans la fonction de COXSWAIN.

A la fin de la guerre, il épouse une infirmière anglaise, Mrs Ida Bristow. Ils s'installent à Bromley, où il travaille comme peintre. Il vient encore en Belgique à l'occasion de fêtes et d'occasions spéciales. Georges Ragaert, DSC et son épouse n'auront pas d'enfants. Il décède le 7 mars 2008.

Le 9 septembre 2011, à l'occasion de la prestation de serment de la 65ème promotion de Sous-Officiers de la Composante Marine, son nom est attribué comme "Parrain". 

(© Guy Deploige)

Action for which commended:

M. Ragaert, a Belgian, brought his fishing motor-boat Lydie Suzanne to Dieppe when his country was overrun. From there he was sent to Ramsgate, whence he sailed on 29 May to Dunkirk, where he took on board 100 British soldiers. These men he landed at Ramsgate returning at once to Dunkirk for another 110 men. Having landed them, he made a third passage ta Dunkirk where he took 98 men on Board and brought them to Ramsgate. The next day, June 3rd, he went back again to Dunkirk, where the bombardment was sa heavy that only 10 men could be got on board. These too were landed at Ramsgate. On June 6th Lydie Suzanne went back to Le Havre to Jerry troops across the Seine, and here she was sunk by a bomb. M. Ragaert found his way back to England where he is now serving as a Leading Seaman in the Royal Navy.”  

© 2016 marine-mra-klm.be