Force Navale - Marine    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

Depuis 1945 la Marine belge n’a cessé d’exécuter des missions tant militaires qu’au service du pays.

Immédiatement après la Deuxième guerre mondiale, il fallait enlever tous les explosifs et les épaves dans nos eaux territoriales, depuis l’île de Walcheren jusqu’à la frontière française, ainsi que dans l’embouchure de l’Escaut jusqu’ Anvers.  Des dizaines de milliers d’engins durent être neutralisés, ce qui dura 5 ans.

Les années 50 sont caractérisées par la Guerre de Corée, durant laquelle la Force Navale assura le transport de troupes, et les opérations de sauvetage, sur les côtes belge et néerlandaise durant les inondations en 1953.

En 1960 la Force Navale participa aux opérations au Congo, entre autres avec le « Kamina », et les frégates « Lecointe » et « Demoor ».  Elle participa aux combats à Matadi, Ango-Ango, Boma et Banane et transporta les Chasseurs Ardennais et le 12ème bataillon de Ligne.

Pendant la Guerre de Corée, un nouveau type de mine russe fut découvert.  Il fallait construire de nouveaux navires, complètement amagnétisés.  Avec l’aide des Américains, la Force Navale se dota de 26 dragueurs côtiers et 16 dragueurs de petits fonds.  Ceux-ci servaient entre autres aux grandes opérations de déminage dans la mer du Nord et la mer Baltique, où les navires marchands étaient toujours obligés de suivre des routes balisées.  A partir de 1970, les routes commerciales furent à nouveau accessibles.

Après une période de calme relatif, la Force Navale fut déployée pendant les guerres du Golfe ; la première en 1987-1988 pendant la guerre entre l’Iran et l’Irak avec le « Zinnia », deux MSO et trois CMT ; la deuxième en 1990-1991, pendant l’invasion du Koweït, avec le « Zinnia », trois CMT et deux frégates.

En 1992 et 1993 le « Zinnia » assura l’approvisionnement et l’appui pour nos paras en Somalie.  Une équipe de marins belges assurait l’exploitation du port de Kismayo.

La Marine a également participé pendant quatre ans (1992-1996) à l’embargo en Mer Adriatique pendant la guerre en Yougoslavie avec quatre frégates travaillant successivement sur le théâtre d’opération pendant 4 à 6 mois.

La Marine a montré qu’elle est en mesure, malgré ses moyens très limités, de défendre notre pays et qu’elle peut en préserver les intérêts maritimes, en collaboration avec nos alliés.

© 2016 marine-mra-klm.be