Commandant Georges Goor    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

Il a 15 ans quand il s'embarque sur un voilier anglais. Il reste parti deux ans. Quand il revient, il se présente à l'examen de lieutenant au long cours et sert comme 3ème officier sur le «Bruxellesville» jusqu'en 1900. Il monte en grade, navigue pour Deppe Ocean et la Red Star Line. En 1905, il entre à la Marine de l'Etat et passe 5 ans sur les avisos «Ville d'Anvers» et «Ville d'Ostende», garde-pêche et navire-école des mousses. Après quoi commence sa carrière coloniale.

 

Le 19 août 1914, il est sur le lac Moero quand il apprend que la Belgique est en guerre. Il s'engage aussitôt, un ordre du colonel Tombeur lui demande de rejoindre le lac Tanganyika et d'y former une flottille afin de résister à la Marine allemande qui y harcèle les positions belges.

 

Mais en juin 1916, le commandant Goor miné par la fièvre doit rentrer en Europe. En sortant de l'hôpital militaire du Havre, il reçoit une commission de lieutenant de vaisseau de la Marine française. Mais notre ministère des Colonies réclame son retour au Congo.

 

Finalement, le Dépôt des Equipages créé en France fait appel à lui. Il reçoit le commandement du «Ville d'Anvers» et commence les longues et périlleuses patrouilles en mer du Nord Le 15 novembre 1918, il dégage la passe d'Ostende obstruée par trois navires sabordés. Après l'armistice, le commandant Goor fait fonction d'officier de liaison entre le commandement belge de la côte et l'amiral anglais Evans of the Broke, commandant les opérations navales sur les côtes belges. Puis il prend la tête de la flottille du Rhin.

 

Il fut désigné, en août l9l9, pour représenter la Belgique à la commission maritime des réparations puis termina sa carrière comme directeur des services nautiques de la Marine de l'Etat.

© 2016 marine-mra-klm.be