Fils du Colonel Wyndham Hughes-Hallett, officier dans le « Indian Staff Corps », John Hughes-Hallett naît le 1er décembre 1901. Après ses études à Bedford, il intègre tout d’abord le « Royal Naval College » d’Osborne et ensuite celui de Darthmouth. Nommé Midshipman (aspirant), il est affecté en mai 1918 à bord du croiseur de bataille « HMS Lion ».

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe, au printemps 1940, à la campagne de Norvège à bord du croiseur « HMS Devonshire ». À la suite de la campagne de  France, il est nommé Captain (capitaine de vaisseau) et affecté à l’Amirauté comme directeur adjoint de la défense locale.  À partir de décembre 1941, il devient conseiller naval auprès de l’état-major des opérations combinées. Il remplace le Rear-Admiral Harold Baillie-Grohman, qui est affecté sur le théâtre d’opérations méditerranéen, comme commandant de la force navale devant participer à l’opération « Jubilee ». Le 19 août 1942, malgré la réticence de la Royal Navy à se risquer dans une opération à proximité de la côte française, sans un soutien aérien conséquent, Hughes-Hallett dispose de 237 navires qui doivent assurer l’acheminement des troupes canadiennes et des commandos sur les plages. Son état-major, établi sur le destroyer « HMS Calpe », doit veiller également au déchargement des chars, du génie et des transmissions. Mais aussi à coordonner l’action des chasseurs qui doivent forcer l’entrée du port de Dieppe et s’emparer des chalands allemands.

 

En 1943, Hughes-Hallett est commissionné au grade de Commodore et affecté à « HMS Vectis ». Il exerce aussi en cumul la charge de « Commodore Commanding Channel Assault Force and Naval Chief of Staff (X) ». À ce poste, et contenu de son expérience, le Commodore Hughes-Hallett est à l’origine de la genèse du projet de construction des ports préfabriqués pour le débarquement en Normandie. En décembre 1943, il est nommé commandant du croiseur « HMS Jamaica ». Le 26 décembre 1943, son navire fait partie de l’escadre du cuirassé « HMS Duke of York », au large du cap Nord, et contribue avec celle-ci à couler le croiseur de bataille allemand « Scharnhorst ». Il exerce ce commandement jusqu’en janvier 1946.


De janvier 1946 à mai 1948, Hughes-Hallett est commandant de l’école des torpilles « HMS Vernon ». Ensuite, de juin 1948 à juin 1949, il commande le porte-avions « HMS Illustrious ». Nommé au grade de Vice-Admiral, en février 1953, il remplit jusqu’à sa retraite, en septembre 1954, tout d’abord la fonction de « Vice-Controller of the Navy » et ensuite celle de « Flag Officer, Heavy Squadron, Home Fleet ».

 

De 1954 à 1964, il s’engage en politique et est élu comme député conservateur de East Croydon, une ville de la banlieue sud de Londres. Durant cette période, il assume aussi respectivement les mandats de représentant britannique auprès du Conseil de l’Europe (1958-1960) et de Secrétaire parlementaire auprès du ministère des Transports pour la construction navale (1961-1964).

 

Le Vice-Admiral John Hughes-Hallett, CB, DSO, RN décède dans sa résidence de Slindon (Sussex),  le 5 avril 1972. Il ne s’est jamais marié et n’a aucune descendance.
Captain John Hughes-Hallett, RN (1901-1972)