Amiral BENELUX    
 
Accueil
 
Présentation
 
Histoire de la Marine
 
Salle Marine
 
Salle Antarctica
 
Centre de Documentation Marine

En mars 1948, l’Angleterre, la France, la Belgique, les Pays-Bas et le Grand-Duché du Luxembourg signent le pacte de défense européen (CDE ou pacte de Bruxelles), qui prévoit la collaboration et surtout l’aide militaire mutuelle en cas d’agression. 

 

En 1958, l’union douanière entre la Belgique, les Pays-Bas et le Grand-Duché du Luxembourg, créée en 1944, débouche sur le traité d’union économique du Benelux (acronyme de Belgique-Nederland-Luxembourg), afin de développer les relations économiques.

 

En mai 1995, les Marines belge et néerlandaise décident de renforcer encore la convention militaire Belgo – Néerlandaise signée le 10 mai 1948 (accord BENESAM) en intensifiant leur « coopération opérationnelle ». Ils placent leurs flottes respectives, dès le temps de paix, sous un commandement opérationnel intégré à Den Helder : l’ « Amiral Benelux » (ABNL en abrégé). Ce commandement binational aura comme tâche la mise en condition des unités navigantes et l’exécution d’opérations spécifiques qui, après concertation commune, peuvent être transférées à l’ABNL.

 

L’investiture officielle de l’Amiral Benelux s’est déroulée le 7 février 1996, en présence des Princes héritiers de Belgique et des Pays - Bas, et des Ministres de la Défense belge et néerlandais.

 

L’Amiral Benelux, qui peut être un Amiral néerlandais ou belge, est assisté dans ses tâches par l’Amiral Benelux adjoint. Ces deux autorités sont toujours de nationalité différente.

 

L’Amiral Benelux et l’Amiral Benelux adjoint conservent néanmoins en cumul leur fonction nationale respectivement de commandant en chef de la flotte néerlandaise et de commandant de la composante marine et continuent, à ce titre, d’exercer leurs responsabilités d’appui, et de commandement opérationnel des unités non affectées à l’Amiral Benelux.

© 2016 marine-mra-klm.be